Qu’est-ce que le comité de soutien à Anthony Smith ?

Le comité de soutien à Anthony Smith a été créé à la fin du mois d’avril afin de mettre en valeur les initiatives de soutien à cet inspecteur du travail de la Marne injustement suspendu par la ministre du travail, Muriel Pénicaud

Sa création a fait suite à la publication d’une tribune signée par plus de 140 personnalités dans Libération

Le comité de soutien est présidé par Danièle Linhart, sociologue, Mathilde Panot, députée de la France Insoumise, et Thomas Portes, syndicaliste et initiateur de la pétition de soutien à Anthony Smith

Le comité compte plusieurs centaines de membres, de tous horizons et de toute la France. Il est ouvert à toutes et tous au moyen de ce lien d’inscription : https://soutienanthonysmith.fr/je-rejoins-le-comite-de-soutien/ 

Que me permet le comité de soutien à Anthony Smith ? 

Si vous rejoignez le comité de soutien vous recevrez des informations par email sur la situation d’Anthony et sur l’inspection du travail dont les moyens ont été considérablement affaiblis ces dernières années. Il s’agit pourtant d’un service public essentiel à la protection de la santé et de la sécurité des travailleurs et travailleuses. 

Comment suivre le comité de soutien ? 

✦ En le rejoignant : https://soutienanthonysmith.fr/je-rejoins-le-comite-de-soutien/ 

✦ En aimant sa page Facebook : www.facebook.com/SoutienAnthonySmith

✦ En suivant son compte Twitter : https://twitter.com/SoutienA_smith

Comment aider ? 

✦ En parlant de cette affaire autour de vous. 

En nous rejoignant !

✦ En signant et en partageant la pétition lancée par Thomas sur Change.org

✦ En nous suivant sur les réseaux sociaux et en partageant nos visuels et nos publications ↴

✦ En nous envoyant vos textes, dessins, photos et vidéos de soutien, tout ce que vous voulez exprimer et que nous pourrons relayer pour continuer à mettre la pression sur le ministère du travail pour qu’il réintègre Anthony Smith et cesse de relayer les pressions des employeurs et des responsables politiques locaux.